Economie

La célèbre rose de Damas flétrie par la guerre

Publié par : AFP Elle est l’une des plus anciennes fleurs de l’histoire, connue des parfumeurs et pour ses vertus thérapeutiques. Mais dans la capitale syrienne qui lui a donné son nom et les champs environnants, la rose de Damas se fane. « La rose de Damas est à l’agonie », soupire le cultivateur Jamal Abbas, en […]

0 commentaires

Mythes et Réalités du financement de l’E.I. par le pétrole

Francis Perrin, président de Stratégies et Politiques énergétiques a répondu à quelques unes de nos  préoccupations concernant le financement de l’E.I. par la vente du pétrole syrien et irakien. Nous vous livrons ci-joint son décryptage (susceptible d’être modifié en permanence du fait des bombardements effectués par la Coalition internationale sur le terrain).  /fichiers/rubriques/a-qui-le-pe-trole-de-daesh-profite-t-il-.pdf

0 commentaires

Que reste-t-il des entreprises françaises en Syrie

Nous publions ci-joint un article paru dans Le Monde du 17/03/2015, http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/03/17/que-reste-t-il-des-entreprises-francaises-en-syrie_4594457_4355770.html Quatre ans de guerre, un effondrement des investissements, des entreprises qui mettent la clé sous la porte. En 2009, le total des investissements étrangers en Syrie avoisinait 2,6 milliards de dollars (2,5 milliards d’euros environ), et l’intérêt des investisseurs ne semblait pas prêt […]

0 commentaires

L’ économie syrienne transformée par la guerre, soutenue par les alliés.

La Syrie s’est installée dans une économie de guerre, où la priorité est d’assurer le pain et la nourriture, mais malgré les sanctions et les destructions, l’économie ne s’est pas effondrée et la monnaie, bien qu’affaiblie, n’a pas rendu l’âme. Le PIB a été presque divisé par deux depuis 2010, la dernière année avant le […]

0 commentaires

A qui profite économiquement le conflit syrien ?

Jihad Yazigi, Rédacteur en Chef de « the Syria Report », a indiqué au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue récemment à l’IFPO (Institut français pour le Proche-Orient) à Beyrouth (in l’Orient-le-jour du20/12/2014). http://www.lorientlejour.com/article/855348/a-qui-profite-le-conflit-syrien-.html D’autre part, la production pétrolière du pays a baissé de 96% http://www.lorientlejour.com/article/854900/la-production-petroliere-a-chute-de-96-.html

0 commentaires

Les pertes de l’économie syrienne sont estimées à plus de 100 milliards de dollars

http://economiesarabes.blog.lemonde.fr/2014/01/11/syrie-les-pertes-economiques-estimees-a-plus-de-100-milliards-de-dollars/

0 commentaires

Les Syriens n’ont plus le droit d’utiliser des devises étrangères

Les autorités ont notamment interdit les transactions en dollars, alors que cette monnaie est, en pleine guerre, utilisée dans tous les secteurs. (Le Monde.fr/2013/08/04). Un décret interdisant toute transaction commerciale en devises étrangères a été promulgué en Syrie, dimanche 4 août, rendant illégal le paiement en dollars, pourtant courant, avec des peines pouvant aller jusqu’à […]

0 commentaires

Articles sur la Syrie

Nous publions ci-joint, deux articles de l’économiste syrien Jihad Yazigi, récemment parus dans le magazine « Le Commerce du Levant « : -L’Un est sur « le destin dramatique d’Alep ». Depuis le début de l’été, Alep est touchée de plein fouet par l’extension de la violence en Syrie. La grande métropole du Nord, qui est allée d’échecs en […]

0 commentaires

Le gel des avoirs syriens

Par Me Fabrice Marchisio, Avocat d’affaires, Barreau de Paris. (Conférence 22 février 2012) Ces dernières années, certains Etats ont vu leurs avoirs à l’étranger gelés par une décision de l’ONU :Iran, Birmanie, Corée du nord, Zimbabwe, Yougoslavie, et pour les pays arabes, Irak (1993), Soudan (2003), Egypte (2011).Depuis le début 2011, les sanctions (59) contre […]

0 commentaires

Les Echanges commerciaux franco-syriens en 2010

Les échanges franco-syriens ont affiché un solde négatif de -73M€ en faveur de la Syrie en raison de la reprise des achats de pétrole de la France et cela malgré une hausse des exportations françaises. . Progression de +13% du volume des échanges : La Syrie demeure un partenaire commercial modeste de la France. Elle […]

0 commentaires