Assemblée Générale de l’AFS du 26 janvier 2017

XXIVème Assemblée Générale

26 Janvier 2017

 

Rapport moral présenté par Monsieur Sami Chatila Secrétaire Général de l’AFS.

 

Nous avons poursuivi les objectifs de notre association : Consolider et de développer, dans tous les domaines, les liens historiques existant entre la France et la Syrie; et entre le peuple français et le peuple syrien, en dehors de toute interférence politique, idéologique ou religieuse.

Les rares fois où elle a traité des sujets géopolitique, notre association s’est toujours efforcée d’être dans l’analyse et non pas dans l’idéologie.

Nous persévérons dans notre analyse critique de la situation géopolitique, de nourrir le dialogue et de favoriser toutes initiatives en faveur de la paix.

Notre association est indépendante, elle a toujours regroupé des membres de toute tendance et de toute croyance, et a toujours refusé toutes les aides qui lui avaient été proposées des organismes officiels

Nous avons opté pour la position du non alignement de la neutralité, de l’objectivité et de la laïcité, telle qu’elle avait été tracée par nos anciens présidents Henri Servant et Bernard Lanot, et poursuivie par notre président Patrice Mouchon, malgré les critiques, les attaques et même les calomnies. Nous avons gardé l’unité de notre association, et accompli notre travail d’animation de l’AFS, la conscience tranquille.

En 2016 nous avons accompli les activités suivantes :

Le Conseil d’Administration s’est réuni quatre fois et le bureau une fois, durant l’année qui vient de s’écouler.

.

  • Activités du Président et du Conseil d’Administration

 

  • Le président a répondu à l’invitation de monsieur Michel Leprêtre proviseur du lycée Charles de Gaulle à Damas, en assistant à un concert qui eu lieu le samedi 19 mars au studio 104 de la maison de la radio auquel l’une des élèves du lycée a participé.
  • Le président a envoyé un mot d’amitié au docteur Chebib, dans lequel il regrettait l’annulation du colloque qu’il devait organiser au Mémorial de Caen alors que le panel était composé d’intervenants de qualité d’opinions diverses. Il est toujours regrettable que certains se comportent de la même façon que ceux qu’ils dénoncent. La France est un pays de liberté où toutes les opinions doivent pouvoir s’exprimer dans quel qu’enceinte que ce soit.
  • A la réunion du 25 mai 2016, le Conseil d’administration a pris acte, avec regrets, de la démission de madame Abdulhak, membre du Conseil et du Bureau, chargée de la communication mais a tenu à la remercier pour le travail exemplaire qu’elle a accompli au service de l’amitié franco-syrienne. Restant membre de l’AFS elle continue à participer à l’activité éditoriale de l’association en coordination avec Didier Destremau.
  • Au cours de sa réunion du 6 novembre 2016, le Conseil d’Administration a approuvé à l’unanimité la proposition du président de coopter madame Caroline Galactéros au poste d’administrateur.

Nous nous rappelons de sa brillante conférence au cours de notre dîner annuel du 1er octobre 2016.

  • Activité communications

 

  • Le Conseil d’Administration a procédé à la restructuration de notre système et de nos outils de communication.

Les sites :

  • Notre contrat avec la société qui gère notre site a été résilié et le président a restructuré le site « www.francesyrie.org » avec un autre système plus pratique et meilleur marché.via WordPress.

Comme vous l’avez constaté, ce nouveau site est opérationnel depuis le mois de juillet dernier, et toutes les données de l’ancien site y ont été transférées.

  • La page Facebook avec pour adresse : facebook.com/France.Syrie/ rencontre toujours un franc succès. Pour les dernières publications en vitesse de croisière nous avons entre 150 à 300 personnes qui nous suivent mais pour les publications qui sont boostées nous atteignons près de 6000 vues ce qui est très important pour une petite association comme la nôtre.

L’équipe Communication :

Le président assure désormais avec l’aide de son fils l’administration et la maintenance des sites en coordination avec Didier Destremau qui recommande des articles ou en rédige lui-même.

Madame Christiane Delplace s’est portée volontaire pour assurer la rédaction de la lettre de l’association, le dernier numéro a été publié au début de l’année.

 

Monsieur Didier Destremau a été désigné lors du dernier Conseil d’administration pour constituer un comité éditorial composé de Caroline Galactéros qui excelle dans ses articles sur son blog et dans la presse.

Tous deux bénéficieront du concours de monsieur Alain Corvez, du Père Lelong, et de la brillante plume de monsieur Christian Lochon pour ses articles (histoire et culture),

Sans oublier que chacun d’entre vous peut y contribuer et proposer des articles, notes de lecture, publications scientifiques, archéologiques et culturelles.

  • Manifestations

 

3-1       Colloque du 11 mars 2016 :

La principale de nos actions fut la co-organisation avec le groupe d’amitié France-Syrie du sénat d’un colloque sur la Syrie.  Nous avions joué le rôle de force de proposition auprès du groupe d’Amitié France-Syrie du Sénat, nous avions été les concepteurs de ce colloque, et avions élaboré un projet de programme.

Mais au cours du temps, nos interlocuteurs ont changé, ceux du groupe d’amitié France Syrie ont été remplacés, le thème a été modifié, de Syrie nous sommes passés à Syrie-Irak, une session sur les chrétiens d’Orient a été introduite, et le titre du colloque s’est transformé en «Détruire l’Etat islamique, et après ? Les conditions d’un retour à la paix au Moyen-Orient».

Arguant du fait que les graves problèmes posés dans ces deux pays n’ont ni les mêmes origines, ni les mêmes conséquences nous avons réduit notre rôle en une intervention du président Mouchon que vous pouvez trouver dans le compte rendu du colloque publié sur le site du sénat.

Nous avons maintenu nos contacts étroits avec les Groupes d’amitié France Syrie du Sénat et de l’Assemblée Nationale présidé respectivement par le Sénateur Jean-Pierre Vial et par le Député Gérard Bapt.

3-2       Dîner annuel :

Cette année, le dîner annuel fut conjointement organisé par l’AFS et l’Association médicale Franco-syrienne le 1er octobre 2016.

(Au cours de la réunion de l’Assemblée Générale en janvier 2016, et à la suite d’une proposition de l’un de nos membres, le président avait promis d’organiser le dîner dans un restaurant syrien proposé par l’un de nos membres. Nous n’avons pas été en mesure de répondre à cette amicale proposition, car le nombre estimé des participants dépassait la capacité d’accueil de ce restaurant de 55 places.

 

En effet,90 personnes ont participé à ce dîner, et nous avons noté une moindre participation de la part des membres de l’AFS que les années précédentes.

L’ambiance était très conviviale, et de bons contacts se sont noués entre les membres des deux associations, et nous avons eu le plaisir d’enregistrer plusieurs adhésions au cours de ce dîner

Nous avons émis quelques critiques sur le service qui n’a pas été à la hauteur, le restaurateur n’ayant pas honoré ses engagements, ni sur le service, la qualité de certains plats .

Nous vous proposons de renouveler l’expérience de l’organisation du dîner par les deux associations, et de choisir un prestataire plus sérieux.

  • Projets pour 2017
    •  Colloque

Le Président du Groupe d’Amitié France-Syrie de l’Assemblée Nationale, a fait part au président Mouchon de son souhait d’organiser conjointement un colloque à l’Assemblée Nationale. Le projet est en discussion, mais il semble difficile d’entreprendre une action avant les élections de juin prochain.

  • Cafés thématiques :

Dans l’objectif de resserrer les liens entre les adhérents et d’animer la vie de l’association, nous proposons d’organiser périodiquement, dans un café par exemple, des « réunions thématiques » en petits groupes, sur des sujets divers.

Au cours de chaque rencontre un sujet déterminé à l’avance sera traité par un conférencier, et sera suivi par un échange avec les participants.

Cette idée qui été émise par le président et approuvée par les Conseil d’Administration aura trois avantages :

  • Son organisation est légère,
  • Elle créera une certaine émulation au sein de l’association,
  • Elle peut être itinérante, c’est-à-dire organisée non seulement à Paris mais dans la région, si un nombre suffisant d’adhérents le demande.

Nous pourrions l’appeler, « Le carrefour de l’amitié France-Syrie »,

Si l’Assemblée l’approuve, ce projet pourrait être lancé dans le courant du premier semestre 2017.

  • Dîner Annuel :

Comme chaque année, nous organiserons un dîner, qui vous sera annoncé en temps utile.

  • Contacts avec d’autres associations Franco-Syriennes

Nous poursuivrons le dialogue avec les représentants des différents groupes en faveur de la paix en Syrie.

  • Projet de colloque à Damas :

Le docteur Elias Lahham, président du Forum National Syrien, et chef du service chirurgie à l’hôpital français de Damas a rencontré le président Mouchon à plusieurs reprises.

Il projette d’organiser un colloque sur « Le processus de réconciliation en Syrie » et souhaite que l’AFS y participe.

Le programme n’est pas encore défini, et le Forum National Syrien est ouvert à toute suggestion.

Comme nous avons été des précurseurs dans la mise en œuvre de processus de médiation, nous ne pouvons plus rester en retrait, et si nous participerons, nous serons très vigilants quant à d’éventuelles tentatives de récupération.

Comme l’a indiqué le président, et tel que cela figure dans l’ordre du jour, à la suite de nos interventions, nous entamerons un dialogue avec vous et nous avons hâte d’écouter vos remarques et vos propositions, afin de nous permettre de bâtir et d’orienter notre action dans le futur.

Je vous remercie pour votre attention.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *