Le forum économique syro-français discute de projets de partenariats dans différents domaines 03 Fév 2011

Damas / Organisé par le conseil d’hommes d’affaires syro-français, le forum économique syro-français a passé en revue le 3 février les opportunités d’investissement et de coopération entre les deux pays.
Les deux parties ont examiné les grands projets réalisés par des sociétés locales et en ont étudié la faisabilité économique.
Le vice-président du Conseil des ministres aux affaires économiques, M. Abdallah Dardari, a indiqué que le gouvernement et le secteur privé avaient commencé il y a quelques années à effectuer un programme économique de réforme, soulignant que 100 milliards $ sont consacrés au développement économique et social en vertu du 11e plan quinquennal.
« La Syrie est intéressée par l’établissement de partenariats avec le secteur privé français dans les domaines touristique, industriel, agricole, financier, bancaire et celui des infrastructures », a dit M. Dardari.
Il a d’autre part présenté un exposé sur la position géopolitique de la Syrie, estimant que cette position motive les hommes d’affaires français à mettre en place des projets dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’agriculture.
M. Dardari a mis l’accent sur les relations historiques d’amitié entre Damas et Paris, appelant les hommes d’affaires français à investir en Syrie et à rendre ces investissements un exemple à suivre de coopération entre les pays du nord et du sud.
De son côté, l’ambassadeur de France à Damas, M. Eric Chevallier, a souligné que ce forum servait d’une opportunité pour renforcer les relations syro-françaises, mettant en relief la nécessité d’augmenter les investissements français en Syrie.
Quant à M. Jacques Saadé, PDG du Groupe CMA CGM et chef de la délégation du Mouvement des entreprises de France (Medef), a fait noter que le Medef cherche à développer les investissements et les exportations français en Syrie, et au-delà dans toute la région.
De plus, il a indique que le Medef est prêt à mettre son expérience et son savoir-faire en ce qui concerne les domaines du commerce et de l’industrie à la disposition de la Syrie.
Le chef du conseil d’affaires syro-français, M. Bassame Ghrawi, a indiqué que le conseil avait été lancé en mai 2009 en vue de consolider les relations économiques et commerciales entre la France et la Syrie.
Comprenant 30 chefs d’entreprises industrielles, économiques et touristiques, la délégation française avait commencé hier une visite en Syrie (In SANA).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *