Vœux du Conseil d’administration et du Président pour l’année 2018

Chers amis,

Les membres du Conseil d’Administration se joignent à moi pour vous présenter tous nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Lors du dernier conseil, nous avons pour l’année 2018 décidé de mener deux actions qui nous apparaissent essentielles pour la sauvegarde de l’amitié entre la France et la Syrie.

La première concerne la réouverture d’une antenne consulaire à Damas.

En effet depuis la suspension des relations diplomatiques toutes les affaires sont traitées par le Consulat de France à Beyrouth.

Or de nombreux français ou Franco-Syriens résidant en Syrie et particulièrement à Damas ont besoin de recourir aux services consulaires pour leurs démarches administratives.

Il serait utile qu’ils puissent bénéficier de ces services à Damas sans être obligés de se rendre à Beyrouth par des routes qui ne sont pas encore entièrement sécurisées.

Au-delà de cet aspect pratique, cela serait un premier pas vers le rétablissement de relations diplomatiques dont la France et la Syrie ont tant besoin au service de la paix.

A l’heure où le gouvernement français semble prendre conscience de la nécessité de négocier avec le gouvernement syrien pour faire avancer le processus de paix, il apparait hautement souhaitable qu’à minima soit rétablie une antenne consulaire.

Dans ce but nous entreprendrons toute démarche propre à convaincre le Gouvernement français.

Mais ce n’est pas tout.

Le Conseil d’administration a également décidé de mener des actions en vue de suspendre l’embargo sur les produits de première nécessité vis-à-vis de la Syrie.

Une telle décision serait de nature à faire en sorte que nos amis syriens voient leur vie s’améliorer.

Il existe notamment une pénurie de médicaments qui entraine des souffrances accrues pour les Syriens qui doivent pouvoir après 6 ans et demi de guerre, bénéficier non seulement d’un accès aux soins, mais également d’un légitime accès à tout produit de première nécessité.

Prendre une telle décision permettrait de rendre justice à un peuple qui a tant souffert de cette guerre et qui a fait les frais d’une politique internationale pour le moins ambigüe.

C’est ainsi que nous allons mener ces actions de concert avec le Groupe d’amitié France-Syrie du Sénat représenté par notre ami le Sénateur Jean-Pierre Vial membre d’honneur de notre association qui, de son côté, mène de telles actions.

Cela ne sera pas chose facile, mais nous considérons qu’il est impérieux qu’elles soient tentées sinon le but même de notre association en serait ébranlé.

Au-delà de ces actions capitales et humanitaires, nous souhaiterions que nos adhérents se manifestent en nous renvoyant le présent éditorial dument signé accompagné de vos témoignages sur l’avantage de pouvoir disposer d’une antenne consulaire à Damas et sur les conséquences de l’embargo sur les produits de première nécessité.

Nous vous en remercions de votre soutien et souhaitons vous voir nombreux lors de notre prochaine assemblée générale dont la date vous sera communiquée sous peu.

Patrice Mouchon

Président.

 

 

 

Share

Une réflexion sur “Vœux du Conseil d’administration et du Président pour l’année 2018

  1. Nous sommes entièrement d’accord avec ces initiatives, en particulier la réouverture d’une antenne consulaire à Damas qui va diminuer considérablement la souffrance de quelques syriens.
    Mr et Mme ELIAS (Elie et Houda )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *