Exécution du Directeur général des Antiquités de Palmyre

Le groupe Etat islamique (EI) a décapité l’ancien directeur des Antiquités de la cité antique de Palmyre, , le 18 août  sur une place devant des dizaines de personnes.

« Daech (acronyme du groupe Etat islamique) a exécuté un des plus éminents experts du monde antique », a déploré M. Maamoun Abdelkarim, Directeur Général des Antiquités de Syrie. Des images montrant le corps de M. al-Assaad accroché à un poteau ont circulé sur des sites jihadistes. Une pancarte attachée au corps identifie la victime comme étant M. Assaad, accusé par les jihadistes d’être un partisan du régime pour avoir représenté la Syrie à des conférences à l’étranger.

Né en 1934, Khaled el Assaad a été un édile de Palmyre, le responsable des antiquités et des musées de la ville, un savant. Il a poursuivi ses activités sur place malgré sa retraite. Il a rencontré toutes les célébrités qui se sont succédées à Palmyre depuis les années soixante, tous les archéologues et bien sûrs tous les DG des antiquités et des musées. Tous ceux qui l’ont approché gardent de lui un excellent souvenir. Il était devenu une légende vivante.

Il aurait probablement pu accompagner l’évacuation des collections du musée à Damas. Se croyait-il protégé par son environnement social ? Pour que Daech s’en prenne à une personne aussi inoffensive que lui, c’est peut-être pour faire un exemple, prouver que rien d’archéologique n’est sacré pour eux et que ceux qui portent des valeurs culturelles seront ses premières victimes.

Paix à son âme et toutes nos condoléances à sa famille et à ses collègues.
Quand les troupes de Daech sont entrées à Palmyre elles ont menacé de mort les employés des Antiquités s’ils ne révélaient pas l’emplacement des “trésors” enterrés. Espérons qu’ils sauront échapper à un sort tragique…
Nous adressons également nos condoléances  à l’occasion du décès tragique de Qassem Yehya à la citadelle de Damas où il restaurait des mosaïques, par suite d’un tir d’obus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *